AHIF: boom des investissements pour les hôtels en Afrique

Lagos nigeria hotelLorsque les délégués arrivent au Forum de l’investissement de l’Hôtel en Afrique (AHIF), cela a des allures d’un Monopoly taille réelle.

Une étude qui vient d’être publiée par W Hospitality Group, un des membres fondateurs de l’Hôtel Partners Afrique, révèle qu’il y a 40000 chambres d’hôtel en cours de planification ou en construction sur le continent africain entre maintenant et 2017.

La ville en haut du classement pour la construction de nouvelles chambres d’hôtel est Lagos au Nigeria, dont plus de 4000 chambres sont en développement.

Lagos est suivie par deux destinations égyptienne, le Caire avec 2843 chambres et Hurghada avec 2221 chambres d’hôtel de prévues en plus.

Les endroits les plus populaires suivants sont Abuja ( 1598 chambres ), Alger ( 1528 chambres), Tanger ( 1505 chambres) et Nairobi ( 1437 chambres).

Alex Kyriakidis, le président de Marriott International pour le Moyen-Orient et le continent Africain explique que : « Le continent africain présente Marriott International avec d’importantes opportunités de croissance ».

« Avec un milliard de personnes, dont la majorité sont des générations X et Y, sept des dix premières économies les plus dynamiques au monde et une très faible pénétration des hôtels de marque, l’occasion pour l’industrie hôtelière de soutenir la demande de transport alors que la classes moyennes se développent à partir de 300 millions aujourd’hui à un milliard en 2050. C’est véritablement la clé de la réussite économique du continent et la prospérité de son peuple » .

Les tendances et les défis du développement de l’hôtel en Afrique seront examinées en détail lors de l’AHIF, qui rassemble les principaux investisseurs hôteliers internationaux en Afrique avec des opérateurs locaux, des ministres du tourisme, des responsables gouvernementaux et des experts de l’industrie.

L’AHIF 2012 avait attiré 426 délégués de 38 pays, représentant 310 organisations et plusieurs réseaux de contacts réalisés depuis là ont abouti à des accords.

Les enregistrements pour l’AHIF 2013 indiquent que la conférence va croître de manière significative cette année, un nombre croissant d’hommes d’affaires veulent mettre la main sur ce nouveau terrain de jeu.

Trevor Ward, de chez W Hospitality Group, dresse un tableau plus nuancé : « La chose la plus intéressante à regarder dans les chiffres n’est pas tant l’ampleur du pipeline de développement, mais comment les choses évoluent de ville en ville.

« Lagos et Abuja au Nigeria contribuent pour que le pays soit numéro un mais des retards dans les hôtels peuvent être énormes et tous ne sont pas sur d’y arriver. »

« Deux villes égyptiennes sont dans le top trois et quatre sont dans le top 20 mais il faut noter que plusieurs projets ont été mis en pause devant les récents soulèvements ».

« A Marrakech, la croissance a ralenti, mais gardez à l’esprit que plusieurs nouveaux hôtels ont ouvert récemment là-bas. Le développement à Addis-Abeba prend son envol, historiquement le pays n’a pas été un endroit facile pour faire des affaires, mais les chaînes obtiennent désormais correctement leurs transactions effectuées ».

L’AHIF a lieu à Nairobi du 23 au 25 septembre 2013.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commentez

Design by JB