Pourquoi voyager au Mali?

Ce pays d’Afrique centrale a des paysages étourdissent et désertiques, de belles mosquées, des greniers décorées dans un style unique mais extraordinairement artistique, coloré, paisible, des gens agréables, des randonnées extraordinaires, le long de la magnifique falaise de Bandiagara et à dos de chameau lors de la visite de la ville fantôme de Tombouctou.
Si vous le pouvez, essayez d’y être en Décembre pour voir le bétail traversant les festivités ou en avril pour le festival de danse du masque serait encore mieux.

le climat au Mali :
la meilleure période : novembre, décembre, mais pas mal de touristes.
Bonne période du mois d’octobre à février
La pire des périodes est de: Mars-Juin où la chaleur y est vraiment excessive.
Plus de la moitié du pays est désertique alors vous pouvez vous attendre à de très grosses chaleur au Mali, ainsi que beaucoup de poussière, alors habillez-vous en conséquence.

les attractions possibles au Mali:
les Falaises de Bandiagara. C’est le pays Dogon – une des grandes cultures de l’Afrique, la sculpture sur bois primitive, l’architecture de boue dans un cadre superbe, les méthodes de culture et des coutumes vraiment dépaysantes.

le Mopti est une ville touristique très fréquentée avec un port pour les croisières sur le fleuve Niger, à court ou à long terme, sauf que les longs voyages ne seront possible qu’en Août – Novembre.

Djenné – un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Difficile de s’y rendre, mais la ville a l’architecture de boue est formidable et une mosquée en banco sensationnelle, mais vous ne pouvez pas aller à l’intérieur, il a également un grand marché les lundi.

Ségou est une version coloniale de Djenné, y compris la mosquée en banco et le marché du lundi.

Tombouctou. Pas grand chose, sauf le nom et beaucoup de sable seul le voyage à dos de chameau touareg sont intéressants à faire ici. Il est possible de voyager en bateau si la rivière est assez élevée, mais choisissez votre transport avec soin.

Bamako. capitale du Mali, est un endroit sale, bruyant, peu attrayant, mais a beaucoup de curiosités exotiques, en particulier les populations locales et les marchés, et un excellent musée national chargé de sculptures tribales.

Festivals et événements:
Vérifiez guides pour des dates précises.
Décembre: la traversée du bétail à Diafarabé. Une tradition très ancienne fête, vous l’avez deviné, les troupeaux de traversée du désert de la rivière et les familles et amis qui après quelques mois seulement. Lively, colorées et fascinantes.
début Janvier, Essakane, Festival au Désert, un rassemblement de musique fantastique.
Janvier, Essouk, 3 jours avec de la musique touarègue festival, des courses de chameaux, etc
début Février, fête de la musique Ségou, semblable à Essakane, ci-dessus.
Avril: Le Festival masque, aussi connue sous le nom Fêtes des Masques, est un événement de cinq jours en pays Dogon où les habitants Don anciens, masques étranges et exécutent des danses rituelles. En fait, ils vont se déguiser et de danse pour tout le monde à peu près à tout moment pour un couple d’euros, mais ce n’est pas vraiment authentique …

des conseils de visa:
les citoyens français sont normalement exemptés de Visa.

Langue:
la population parle français sans soucis.

Money:
Le Mali est bon marché; prendre Euros, pas mal en espèces, il vous épargnera beaucoup de temps et tracas.
Les cartes de crédit sont parfois acceptables et il ya quelques distributeurs automatiques de billets.

des conseils de santé:
Protection contre le paludisme et la vaccination contre l’hépatite A et la typhoïde peut être souhaitable.

Inconvénients:
– Les voyageurs indépendants, sans un guide seront harcelés sans cesse dans de nombreux endroits.
– Faible / milieu de gamme, tous les équipements sur le Mali est un véritable désastre.
– Bières froides sont rares sur la ville. la bière de mil au chaud après une longue randonnée.
– La pauvreté et la malnutrition est en abondance..

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commentez

Design by JB